Entre les obligations et interdictions légales, les règlements de copropriété, et les simples questions d’esthétisme et de faisabilité financière et technique, pas facile de rénover ou décorer la façade de son logement. Pour savoir comment vous y prendre, suivez le guide.

Ravalement de façade : ce que dit la loi

La loi impose aux propriétaires un ravalement de façade tous les dix ans, à quelques exceptions près. Elle précise notamment que les dispositifs de retenue des personnes (escaliers, balcons, garde-corps…) doivent être dans un état conforme à leur usage et que les menuiseries et la couverture doivent protéger contre les infiltrations d’eau. Et depuis janvier 2017, dans le cadre de travaux de ravalement sur des façades constituées de plus de moitié de terre cuite, béton, ciment ou métal, des travaux d’isolation thermique sont obligatoires. Avant un ravalement, renseignez-vous auprès de votre mairie et de la DDE (Direction départementale de l’équipement), qui pourront vous donner des indications sur les règles à respecter.

Quelles aides financières ?

Parce qu’il permet de réduire les pertes thermiques, le ravalement de façade est éligible aux aides écologiques, sous certaines conditions. Ainsi, si vous respectez les normes légales en matière d’isolation, vous pouvez avoir droit au crédit d’impôt transition écologique. Selon la date à laquelle vous réalisez les travaux et avec l’intervention d’un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), vous pouvez prétendre à l’éco prêt à taux zéro et ce sera l’Etat qui paiera les intérêts de votre prêt. Et il existe d’autres possibilités : la prime énergie, une TVA réduite, des subventions de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), ou encore des aides et primes du conseil régional ou général.

Quelques idées

En matière de façade immobilière, il n’y a pas que le ravalement et les questions pratiques qui comptent : vous pouvez aussi avoir envie de décorer pour faire joli ! Les possibilités sont nombreuses et dépendent à la fois de votre budget et des matériaux. Pas question de faire la même chose avec du bois qu’avec de la pierre par exemple. Pour le reste, tout dépend de vos goûts et de la configuration de votre façade. Certains choisiront une couche de peinture discrète quand d’autres décideront de créer tout un mur végétal. Attention : dans tous les cas, il vous faudra l’accord de l’architecte des Bâtiments de France.
>  Voir toutes mes News